Expression politique – Opposition

RASSEMBLER OUISTREHAM

Promesses non tenues et poudre aux yeux…

Les avis d’imposition de la taxe foncière sont désormais parvenus aux contribuables ouistrehamais. Avec leur sinistre réalité, un taux communal augmenté de 70% dissimulé par une intégration de la taxe départementale, une moyenne de 420 euros par foyer à régler d’ici la fin décembre et plein pot en 2022. Les promesses du maire formulées dès le lendemain du vote par une lettre au ton d’apocalypse sont bien loin ; pas de commission de suivi budgétaire avec la participation annoncée de l’opposition, économies drastiques et masse salariale maîtrisée aux oubliettes, report de l’ensemble des investissements non engagés au rayon des vœux pieux. Aujourd’hui on nous annonce des projets pharaoniques, parking souterrain et marché couvert, que d’un claquement de doigt on met à la charge de Caen la Mer au mépris des compétences de cette dernière, espace cirque où trônerait le Dansoir et bien sûr baisse des impôts à la veille des prochaines élections. A quand la résurgence du musée dont quelques crédits « traînent » encore dans le budget ? Qui peut encore croire à ces tours de passe-passe ? Nous demandons le retour au taux de taxe foncière de 2020 lors du vote du budget primitif en début d’année prochaine.

Raphaël CHAUVOIS, Pascale SEGAUD-CASTEX, Jean-Yves MESLÉ et Emmanuel TISON

Automne 2021

Pour nous contacter :


ÉCOLOGISTE ET CITOYEN

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Nous avons souhaité vous informer de quelques échéances qui sont autant d’opportunités pour chacun.e d’être acteurs de notre environnement. Vos choix nous engagent. L’Atlas de la Biodiversité Communale, dit ABC, sera réalisé d’ici juin 2023. Objectif : cartographier la biodiversité sur notre territoire, contraindre le PLUI qui sortira en 2026, transmettre nos idées pour la préservation de la biodiversité communale, comme sacrifier un peu de pollution lumineuse pour la biodiversité nocturne ! Il nous reste jusqu’au 31/12/2023 pour nous préparer au tri à la source, collecte séparée et valorisation des biodéchets. Quelles modalités de collecte seront mises en place sur notre territoire ? Quel traitement pour les biodéchets collectés (compostage, micro-méthanisation) ? Autant de questions qui nécessitent information et formation des habitants. Enfin, l’étude Notre Littoral Pour Demain commanditée par les élus locaux met en exergue la nécessité de se préparer à la montée inéluctable des eaux. Bien que basée sur le rapport 2019 du GIEC, NLPD classe Ouistreham en zone « très défavorable ». La Ville devra s’adapter. Finis les projets immobiliers à la Pointe du Siège, au stade Kieffer, le parking souterrain…

Quelques exemples de problématiques sur lesquelles nous devons travailler ensemble en associant les citoyen.ne.s.

Sophie BÖRNER et Christophe NOURRY

Automne 2021

Page Facebook du groupe Écologiste et Citoyen