Expression politique – Opposition

RASSEMBLER OUISTREHAM

Rebelote…

Le projet de budget 2022 ne revient pas sur l’augmentation abusive, injuste et illégitime de la taxe foncière décidée l’an passé. Plus encore, la revalorisation importante des bases d’imposition aura des conséquences visibles sur la feuille d’impôt des contribuables ouistrehamais. En reconduisant la méthode déplorable, au nom de ce que le maire appelle la prudence, qui consiste à surestimer les dépenses et à sous-estimer les recettes, on obtient un équilibre artificiel qui se traduira encore cette année par un excédent déraisonnable. Explosion de la masse salariale par comparaison avec le réalisé de l’année dernière, suppression des subventions aux associations caritatives, inflation galopante des dépenses liées à l’événementiel… La majorité s’en donne à coeur joie dans le tape-à-l’oeil… Une façon peut-être d’oublier ou de cacher les désaccords qui se font jour en son sein sur fond de campagne électorale présidentielle…

Notre groupe défendra vos intérêts comme il le fait depuis bientôt deux ans mais comme nous le répétons, rien ne se fera sans vous et sans votre sens critique. C’est aussi à vous d’agir et de montrer que trop, c’est décidément trop !

Raphaël CHAUVOIS, Pascale SEGAUD-CASTEX, Jean-Yves MESLÉ et Emmanuel TISON

Printemps 2022

Pour nous contacter :


ÉCOLOGISTE ET CITOYEN

Vidéo-surveillance : on peut être écologiste, se soucier du dérèglement climatique, de la justice sociale et en même temps de la sécurité des habitants de notre ville et vouloir contribuer au plein succès des enquêtes judiciaires sur notre territoire. Le sujet de la tranquillité publique n’est pas l’apanage d’une tendance politique. Les caméras ne vont pas magiquement régler la délinquance. Nous pensons que ce dispositif est inutilement coûteux, dangereux pour les libertés publiques et surtout inefficace.

Orientation budgétaire 2022 : nous sommes en guerre contre le dérèglement climatique qui impactera le monde entier et en premier, les plus fragiles parmi nous. Nous aimerions que les prévisions budgétaires soient plus ambitieuses pour faire face à l’urgente transition écologique : 24 000 euros pour des aides à la rénovation énergétique de l’habitat pour les Ouistrehamais, dérisoire. Les impôts s’envolent, mais les projets d’adaptation ne décollent pas. Il y a des dépenses non urgentes qui devraient être remisées au placard, notamment la vidéosurveillance… Il y a des projets urbains qui devraient être repensés pour faire face à cette réalité (n’attendons pas 2025 et l’obligation de Zéro Artificialisation Nette) et à celle de la montée des eaux qui impactera notre commune littorale.

Sophie BÖRNER et Christophe NOURRY

Printemps 2022

Page Facebook du groupe Écologiste et Citoyen