Éclairage public

Rénovation 2018-2019

L’éclairage public à Ouistreham-Riva Bella, c’est plus de 2000 points lumineux, 570 mats, 1 400 000 kWh de consommation annuelle, ou 145 000€.
Un diagnostic, conduit en 2013, a montré que 501 points lumineux étaient obsolètes, c’est-à-dire utilisant des technologies ne correspondants plus aux normes environnementales et de santé, et 1246 étaient vétustes ou dans un état moyen. D’autre part, la qualité de l’éclairement est souvent mauvaise : insuffisante et pas homogène sur les parcours.

Depuis quelques années, une nouvelle technologie, l’éclairage LED (lampe électroluminescentes), permet de réaliser de grands progrès en termes d’économie et de qualité de l’éclairage. En effet, les LED permettent d’orienter chaque source d’éclairage avec une grande précision, de choisir la couleur de la lumière, de diminuer l’intensité lumineuse à volonté et d’obtenir une baisse de consommation électrique importante.

La Ville a donc étudié le coût de la rénovation complète de l’éclairage public, luminaires et mats, pour un passage de l’ensemble en technologie LED ; cela représente un investissement de 1,5 million d’euros. Il s’agit d’une somme importante mais qui aboutira à améliorer de façon importante la qualité de vie dans l’ensemble de la ville tout en dégageant des économies conséquentes de fonctionnement, tant en consommation électrique qu’en maintenance. Il est estimé que l’investissement de ce changement de technologie est remboursé en 10 à 12 ans de fonctionnement, alors que la durée de vie d’un éclairage public est de 25 à 30 années.

Le Syndicat Départemental d’Energies du Calvados (SDEC ENERGIE) a pris la compétence éclairage public de la Ville en mai 2017, soit la maintenance, la définition et le suivi de l’investissement en étroite collaboration avec les élus locaux. Le financement sera assuré par la Ville sur 5 années, de 2018 à 2022.

Les travaux ont débuté en ce début d’année 2018 et se prolongeront jusqu’à la fin 2019
L’enfouissement du réseau d’éclairage public, n’est pas inclus dans cette rénovation. C’est un sujet qui sera étudié, portion de rue par portion de rue, en fonction des programmes d’enfouissement des autres réseaux tels que Enedis (distribution d’électricité) ou Orange (téléphone) et des moyens financiers de la Ville au moment de la demande.

Fin 2019, l’ensemble de la Ville devrait pouvoir bénéficier d’un éclairage public complètement rénové, économique, n’éclairant que l’espace public, de manière homogène, fiable et sans coupure d’éclairage en cœur de nuit. Cette rénovation sera l’occasion de profiter des meilleures technologies actuelles. C’est ainsi que les branchements pour les décorations de fin d’année et les armoires électriques seront également rénovées ; elles permettront de disposer d’une sonorisation, de la wifi et d’un éclairage à la demande.

Le SDEC interviendra durant l’automne avec une entreprise spécialisée qui viendra tester la solidité des mâts qu’ils ont prévu de changer. Ainsi seuls les mâts qui présentent une usure mécanique seront renouvelés, les autres seront conservés. Le test consiste en l’application d’une force (par le biais d’une machine adaptée) sur le mât. Cette force correspond à l’action du vent maximum attendu dans notre région. Après application de la force, les professionnels du SDEC analyseront comment le mât réagit mécaniquement. En fonction de son retour à sa position initiale après l’application de la force, ils sauront s’il est bon pour le service ou pour le « rebut ».

Extrait du magazine L’Avenir n°16 – octobre 2018