Stationnement

Rappel des règles de Stationnement

dsc_0504_flou-et-ret-350x233

Afin que les règles puissent être appliquées dans les meilleures conditions, la Ville travaille actuellement sur un programme de marquage de places au sol.
Le stationnement sur les trottoirs, lorsqu’il n’est pas fait dans le respect des règles mises en place, pose un problème de sécurité vis-à-vis des piétons parfois obligés de marcher sur la chaussée et des difficultés d’accès aux habitations pour les personnes circulant avec des poussettes ou des fauteuils roulants.

Le trottoir est donc considéré uniquement comme une voie spécialisée pour les piétons. Le stationnement des véhicules en agglomération doit donc ne se faire que sur la chaussée, le long du trottoir, sauf autorisation contraire.
Dans les lotissements, le stationnement est une problématique en raison du nombre croissant de véhicules par foyer.
Afin de limiter le nombre de véhicules sur la voie publique et libérer des emplacements, il est fortement conseillé de stationner vos véhicules dans votre propriété.
Le stationnement abusif : c’est le stationnement ininterrompu d’un véhicule à la même place sur la chaussée pendant une durée de 7 jours consécutifs. Cette infraction prévue au code de la route, est soumise à contravention de 35€ et à la mise en fourrière du véhicule (au frais du propriétaire).
Les espaces verts doivent être respectés. Un arrêté municipal interdit le stationnement sur les pelouses, sur l’ensemble de la commune.

Les arrêtés municipaux qui réglementent le stationnement

  • Interdiction de circulation, d’arrêt et de stationnement sur les espaces verts : Arrêté municipal N° 2015-252/SG du 17 Juin 2015
  • Interdiction de stationner en chevauchement en dehors des cases matérialisées : Arrêté municipal N° 2015-571/SG du 18 Décembre 2015

Rappel du Code de la Route :

  • Stationnement très gênant d’un véhicule motorisé un sur trottoir : 135 €
    • Prévu : Art R417-11§I 8° a), art L 121-2 du code de la route
    • Réprimé : Art R417-11§II du code la route
  • Stationnement abusif de véhicule sur la voie publique – Stationnement excédant 7 jours : 35€
    • Prévu : Art R417-12, art L.121-2 du code de la route
    • Réprimé : Art R417-12 al.3 du code la route

En savoir plus sur le stationnement payant