🎪Les Qu’Artiers animés – Du 6 juillet au 31 août 2022

Le festival d’art de rue revient et cette année il prend officiellement le nom de « Qu’Artiers animés ». Tous les mercredis à 18h30, une animation différente, un lieu différent. Demandez le programme !

Mercredi 6 juillet – La Belle Envolée – Histoire et jonglerie

Cour de l’école Isabelle Autissier

Milieu du XIIIe siècle, Jehan et Héloïse parcourent les routes de Normandie toute l’année, fréquentant les cours des châteaux et les grandes foires de la région. Tandis qu’Héloïse est une raconteuse d’histoires, de légendes et de contes, Jehan est un véritable bateleur : outre les acrobaties et les jongleries, il est magicien et musicien, enchantant les petits bambins comme les vieillards ! Nos deux voyageurs ont grandi à l’époque de l’âge d’or de ces lieux magnifiques, puissants et un brin mystérieux que sont les abbayes. Depuis plusieurs jours, ils jouent un spectacle non loin d’un monastère fort réputé. L’occasion faisant le larron, Héloïse et Jehan s’apprêtent à pousser discrètement la porte des lieux, sans que personne ne les voit… Ils tombent toutefois sur une foule de gens qui n’ont rien à faire là eux non plus… Cette rencontre fortuite sera le début d’un spectacle riche en rebondissements !


Mercredi 13 juillet – Thibault Surest – Mentalisme et speed painting

Poste de secours n°2

Chaque art nécessite des instruments, les peintres ont besoin de pinceaux et de peintures, les sculpteurs ont besoin de matières et de matériaux, les musiciens ont besoin d’instruments musicaux et de partitions. Mais connaissez-vous l’art du mentalisme ? Certains en ont déjà entendu parlé, d’autres non, mais ce mot reste assez vague dans les esprits. Finalement c’est très simple, il vous suffit de penser… un mot, un prénom, une ville ou ce que vous voulez… Son défi, percevoir vos pensées sans que vous n’ayez à dire un seul mot. Le mentalisme est un art et vous êtes son instrument.
Thibault vous proposera également un numéro de speedpainting, art qui consiste à peindre un graphisme, portrait ou logo, sur scène en un temps record !


Mercredi 20 juillet – Mister Alambic – Rondinox

Jardin du Pavillon

Deux démonstrateurs dynamiques, vantent les mérites du Rondinox, artefact mystérieux, capable d’amplifier toutes les capacités humaines. Les passants se retrouvent vite parties prenantes d’expériences qui prouveront les bienfaits de ces « amulettes ». Cette supercherie commerciale est assumée jusqu’au bout. Les expériences deviennent de plus en plus improbables, jusqu’à l’absurde. Volontairement le doute plane, arnaque ou réalité ?


Mercredi 27 juillet – Acid Kostik – Sandy et le vilain Mc Coy

Devant les Tennis couverts

Une chose est sûre, les frères Ampoule ne sont pas des lumières… Tony, Dylan et Jacky n’en sont pas moins des virtuoses du boniment, des princes de l’arnaque. Leur nouvelle attraction ? Le BX4000. La projection en 3D augmentée d’un chef d’œuvre incontournable du cinéma : Sandy et Le Vilain Mc Coy. Un Western oublié, révolutionnaire, unique en son genre, avec des méchants, des colts et des chevaux. NB : Gardez-le pour vous mais y’aura sûrement pas de pop-corn. Sandy et Le Vilain Mc Coy est un spectacle participatif plein d’improvisations et de surprises où chaque représentation est unique !


Mercredi 3 août – Arrivedercho – Le Roi LiRe

Derrière la Grange aux Dîmes

Le Roi LiRe détrône avec beaucoup d’humour et de poésie toute forme d’absurde tyrannie. Petit Soldi Lire se révolte et cherche aussi, « comment faire Tout pour sortir du grand Rien, donner des vivres aux zaffamés, une planète pour les enfants de mes enfants « . Le petit soldi Lire, mine de rien, va détrôner un roi qui a interdit toute forme d’art et d’écrit. Et mine de rien aussi, Ti Soldi Lire pense d’abord au destin de Tous, avant de penser au sien.
C’est un texte d’Anne-Sophie Pommier, théâtral poétique, adressé au jeune public et sans limite d’âge évidemment, édité par Christophe Chomant, qui fabrique lui-même son papier, sans aucune surproduction ni perte, pour le respect des ressources de la planète et une frugalité durable.
Avec en piste Elise Esnault, Charlotte Leroy et Anne-Sophie Pommier. Aux costumes Yolène Guais.
Une production cie Arrivedercho, avec le soutien du Wip.


Mercredi 10 août

City Stade, Reine Mathilde

Programme en attente


Mercredi 17 août – La Factorie – Récital poétique, Prévert

Arbre de la liberté, skatepark

C’est par l’enfance que nous entrons dans ce récital, période que Jacques Prévert chérit particulièrement et qu’il tient absolument à préserver des mains des dresseurs. Nous commençons donc notre voyage dans son œuvre avec ses poèmes les plus étudiés à l’école. Puis, nous plongeons dans ses textes sur l’amour : amour de l’autre, amour des autres, amour d’une vie qui pourrait être meilleure… « Cet amour si fort, si violent, si fragile, si tendre, si désespéré qu’il entraîne vers la dérive… »


Mercredi 24 août – Bris de Banane – Meurtres au motel

Square Braine l’Alleud

Sans un mot mais armé d’un cadre en bois, et d’accessoires bricolés, ces deux personnages, l’un buté, et l’autre clopinant se démènent pour vous faire revivre les plus grandes scènes du cinéma. Aventure, humour et suspense sont les ingrédients inévitables d’un bon polar : « Meurtre au motel ».


Mercredi 31 août – Charivari – Le porte mentale

Parking du Stade P. Kieffer (au 85, avenue du Général Leclerc)

Quand un simple porte-manteau fait son intéressant c’est tout l’univers qui s’en trouve sans dessus dessous. Un acrobate décalé et son pianiste caractériel sont sur le coup. Sauront-ils mener à bien l’aventure sans retourner leurs vestes ? Sans un mot, ces deux-là nous entrainent dans un voyage tantôt loufoque tantôt féerique ou même la gravité fait des siennes. Un spectacle tendrement incongru délicieusement burlesque qui réjouit les yeux et les oreilles.

En cas de pluie, les événements seront déplacés systématiquement au Pavillon (11, rue des Arts).