Yvan Bourgnon bouclera son tour du monde à Ouistreham Riva-Bella !

23 juin 2015 : Yvan bourgnon a bouclé son tour du monde à Ouistreham Riva-Bella

Ça y est, aujourd’hui, mardi 23 juin 2015, le défi d’Yvan Bourgnon est arrivé à son terme :
premier tour du monde en catamaran non habitable et en navigation astronomique…bouclé!

C’est à 11h30 qu’Yvan a coupé la ligne d’arrivée au large de Ouistreham Riva-Bella, entouré d’une nuée de bateaux venus à sa rencontre. Puis ses deux enfants sont montés à son bord pour des retrouvailles avec leur père.
A 12h, il embouquait le chenal de Ouistreham Riva-Bella avant de saluer la foule qui l’attendait au pied du phare.
A 13h, il entrait dans la petite écluse, accueilli par le Maire de Ouistreham Riva-Bella, Romain Bail.

Un grand exploit et un grand événement médiatique, qui placent Ouistreham Riva-Bella, aujourd’hui, au cœur du monde nautique français.

Communiqué de presse arrivée Yvan Bourgnon (PDF)


8 juin 2015 : Yvan Bourgnon a passé Gibraltar

Yvan Bourgnon a passé avec succès le Détroit de Gibraltar dans la nuit qui vient de passer du dimanche 7 au lundi 8 juin 2015. Yvan a fait front au vent et à une « grosse mer », il a d’ailleurs failli chavirer à deux reprises. Il se trouve, aujourd’hui lundi 8 juin, à une dizaine de milles de la latitude de Cadiz, encore sous l’influence de l’accélération du vent de Gibraltar.

Demain mardi 9 juin, il se rapprochera de la pointe d’Algarve. Il fera ensuite route vers le nord qui le rapprochera de Ouistreham Riva-Bella.
Les fichiers météo montrent un point de blocage dès jeudi 11 juin au soir avec un vent de face de plus de 25 nœuds, il faudra attendre une accalmie avant de pouvoir repartir et franchir la cap Finisterre d’Espagne.
Il envisage aussi de s’arrêter pour récupérer un spinnaker (spi ou voile de portant) qu’il a perdu peu avant Gibraltar dans un « accrochage » avec un cargo.

« Plus que » 1200 milles à parcourir avant l’arrivée à Ouistreham Riva-Bella, mais restent encore à passer le Cap Finisterre et les Raz de Sein, Blanchard et de Barfleur.


Départ de Malte

C’est avec un trampoline et une grand-voile réparés qu’Yvan a repris la mer vendredi 29 mai à 17h30. Reposé, il s’est lancé à l’assaut du détroit de Sicile. Il lui reste 1000 milles (1850km) à parcourir pour passer Gibraltar avant de revenir dans l’océan Atlantique.
Espérons que les vents lui soient favorables …


Au douzième jour de navigation, Yvan s’engage dans le détroit séparant la Sicile de la Tunisie

Ce qui correspond à un peu moins de la moitié de la route jusqu’au détroit de Gibraltar qui marque la sortie de la Méditerranée. Cette mer se montre à la hauteur de sa réputation: changeante, instable. Présentant une succession de situations qui s’enchaînent très vite passant de périodes de vent favorable à des vents contraires, séparé par de longs moments de pétole (sans vent…) il lui est alors très compliqué de dessiner une stratégie de route quand on n’a que les nuages et un baromètre pour en décrypter l’ensemble. Seule solution: suivre le plus possible la route directe quand les éléments le lui permettent. Le bateau a un peu souffert des conditions évoquées dans le dernier bulletin avec le trampoline (toile tendue qui sert de « plancher » entre les coques) qui se désolidarise du bateau sur environ 1,5m. Passant à proximité immédiate de Malte, Yvan va y faire un stop pour le faire réparer en voilerie. Le marin quant à lui va bien, ses problèmes de pertes de sensations dans le bras et la main droite n’apparaissent plus qu’après des périodes d’inactivité, au réveil par exemple.

En savoir plus? facebook // ses vacation audio // sa position en temps réel


Le navigateur Yvan Bourgnon a remonté la Mer Rouge
et s’approche du Canal de Suez

Yvan Bourgnon s’est élancé du Sri Lanka pour finir son Tour du Monde en catamaran non habitable, interrompu en août dernier après s’être échoué sur les côtes sri lankaises. Ce surdoué de la voile aura alors pour objectif de rallier le port de Ouistreham Riva-Bella, point d’arrivée de l’ultime étape d’un challenge audacieux. Arrivée programmée le week-end des 13 et 14 juin 2015, dates d’une Grande Fête de la mer et du nautisme.

copyright-nathalie-colloud-2

© Nathalie Colloud


Un défi, une Ville : les valeurs partagées de l’effort et du dépassement de soi

Départ du Sri Lanka

Voir la chaine YouTube d’Yvan Bourgnon

Résolument nautique, la Ville de Ouistreham Riva-Bella a proposé son soutien au navigateur à l’occasion de sa venue sur le salon Boat Expo, lors de la soirée de lancement au Casino de Ouistreham Riva-Bella en octobre dernier. « Le défi d’Yvan Bourgnon porte les valeurs de l’effort et du dépassement de soi, valeurs sur lesquelles la ville s’appuie pour construire son nouvel avenir qu’elle veut maritime et ouvert sur le monde », a déclaré Romain Bail, Maire de Ouistreham Riva-Bella et Vice-Président de la communauté d’agglomération caennaise en charge du Littoral et du Tourisme.


Ouistreham Riva-Bella, ville d’arrivée et point d’orgue d’une aventure maritime et humaine exceptionnelle

Une participation financière lui a été attribuée afin de contribuer à la reconstruction de son catamaran et il a pu bénéficier d’une mise à disposition des services techniques et communication de la Ville. De son côté, Yvan Bourgnon s’est engagé à faire de Ouistreham Riva-Bella sa ville d’arrivée et à rencontrer à plusieurs reprises le public ouistrehamais : projections, conférences, événements et interventions en milieu scolaire. « Je souhaite que l’ensemble de la population, et notamment les plus jeunes, se mobilise et s’approprie le challenge afin d’en faire un projet commun. Les élèves de maternelle, primaire et les collégiens suivront de près le périple du navigateur », annonce Romain Bail.

Yvan Bourgnon à la rencontre les élèves des cours moyens de Charcot et du Sacré-Cœur Mardi 9 décembre 2014

Yvan Bourgnon à l'école Charcot de Ouistreham Riva-Bella

École Jean Charcot – Mardi 9 décembre 2014

sacre coeur

École Sacré Coeur – Mardi 9 décembre 2014

Les nombreuses péripéties de la première partie de son défi, qui s’est achevé par un naufrage au Sri Lanka, ont passionné les enfants. Fascinés par le récit d’Yvan Bourgnon et sans avoir rien préparé à l’avance, ils ont posé une foule de questions.

Nul doute qu’un tel périple, ponctué de diverses aventures sans recours à la technologie moderne actuelle, les a fortement impressionnés : les voilà prêts à suivre la deuxième partie du défi d’Yvan Bourgnon au départ du Sri Lanka. A travers ce défi, que les enfants pourront suivre dans la durée, ce sont les valeurs de l’effort et du dépassement de soi que l’expérience d’Yvan Bourgnon leur dévoilera directement.


Promouvoir la voile et Ouistreham Riva-Bella à travers les mers et les océans

« Cette aventure hors du commun, à contre-courant de la course à la technologie et à la sophistication, est un message d’avenir. Promouvoir la voile, élément identitaire par essence de Ouistreham Riva-Bella, c’est promouvoir la ville tout entière et ce à travers les mers et océans qu’Yvan traversera», assure Romain Bail. « C’est aussi mettre en avant les entreprises locales de la filière sur le moyen et le long terme, dans une logique de promotion du territoire. Au même titre que les actions menées depuis la cérémonie internationale du 70e anniversaire du Débarquement, le 6 juin dernier à Ouistreham Riva-Bella, nous capitaliserons sur ce soutien à Yvan Bourgnon pour faire de notre territoire, un territoire compétitif et de renom. »

reconstruction Catamaran

Visite du chantier de fabrication des coques à l’entreprise Shoreteam Yard – Mardi 15 décembre 2014

Le Club des Entreprises de Ouistreham Riva-Bella et le port de Caen-Ouistreham soutiennent également le défi d’Yvan Bourgnon.

Yvan Bourgnon : en passe de réussir un pari fou !

En automne 2013, Yvan Bourgnon, navigateur chevronné, décide de se lancer dans le 1er tour du Monde en voilier non habitable. Un retour aux fondamentaux de la navigation avec un parcours de 50 000 kilomètres, sur un catamaran de sport de 6 mètres de long, sans assistance et sans GPS, à la seule force de son instinct, de ses compétences et avec l’abnégation pour seul moteur.

Comme dans toute aventure, l’imprévu s’invite souvent au programme. Celui-ci survint le 1er août 2014 : parvenu à proximité du Sri Lanka et après avoir effectué les deux tiers de son Tour du Monde, Yvan est éjecté de son bateau pendant une courte phase de sommeil. Il s’en sort miraculeusement indemne mais le bateau est partiellement détruit.

Au terme d’une recherche de partenaires et d’une campagne de crowdfunding (financement participatif) dont le succès dépassa ses attentes (328 contributeurs), le navigateur reconstruit son bateau chez Shoreteam et V1D2 à Caen. Yvan est désormais en passe de réussir un pari fou, celui de réaliser le 1er Tour du Monde de l’histoire en catamaran de sport.

carte_parcours_2_yvan_bourgnon_pour-le-web1-e1429169517536

Pour suivre le Défi Yvan Bourgnon :

www.ledefidyvanbourgnon.com

FaceBook – Yvan Bourgnon

https://twitter.com/ybourgnon