Prévention des intoxications au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année, en France, plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an. En Normandie, c’est environ 30 cas d’intoxication au monoxyde de carbone qui sont signalés chaque année, principalement dans l’habitat.

Ce gaz peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).

C’est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc difficile à détecter. Après avoir été respiré, il se fixe sur les globules rouges à la place de l’oxygène et peut s’avérer mortel en moins d’une heure. En cas d’intoxication grave (chronique ou aiguë), les personnes gardent parfois des séquelles à vie.

Pour éviter les intoxications, des gestes simples :

  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et une ventilation du logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et les sorties d’air de votre logement.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
  • Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.
  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.

Et + sur ce guide de prévention contre les intoxications au monoxyde de carbone et sur www.prevention-maison.fr

Un dépliant sur la prévention des risques d’intoxication au monoxyde de carbone est disponible en téléchargement sur le site www.ars.normandie.sante.fr