Danse au Dansoir

Dimanche 25 mars, 16h : ENVIE DE LÉGÈRETÉ, Etcha Dvornik – Comment vivre autrement qu’en dansant ? Qu’est-ce que vivre ? Qu’est-ce que la danse ? Pourquoi la danse ? Comment survivre à tous les instants qui ne sont pas la danse ? » Envie de légèreté, Journal de la danse, Etcha Dvornik, edilivre


Dimanche 6 mai, 16h : FIFTY, Natalia Fontana – C’est au sujet des 50 ans de mai 68, de ses valeurs et les mouvements culturels qui se sont succédé; mais aussi des 50 ans de N. Fontana, de comment elle les a vécus. Une bande-son composé exclusivement de morceaux à partir de 68, Janis Joplin, David Bowie Neil Young Led Zeppelin.. pour arriver au Stooge, Clash jusqu’à la musique hip hop.


Vendredi 25 mai, 20h30 : MAY MAY, Sophie di Stefano et Olivier Viaud avec l’Atelier Senex – Cette saison, l’Atelier Senex s’est penché sur les processus créatifs de la chorégraphe Maguy Marin. Tout au long de la saison, Sophie di Stefano et Olivier Viaud, les deux chorégraphes qui animent l’atelier ont proposé aux pratiquants amateurs de créer des chorégraphies, des danses, à partir de quelques inventions saillantes de cette personnalité de la danse : théâtralité, musicalité, radicalité, travail sur le costume…


Vendredi 28 septembre, 20h30 : LES NÉBULEUSES, E Space en Trio-Être et Néant – E comme elles, space comme étrange, espace comme temps, les nébuleuses comme corps célestes. Ce trio de danse contemporaine jongle entre réalité conformité et fiction-désordre. Il s’intéresse aux corps mouvants dans nos espaces et notre temps. Espace comme néant ou temps comme espace scénique, les nébuleuses trompent l’oeil dans un univers en apesanteur.


Dimanche 25 novembre, 16h : LA PARANZA DES FEMMES, Sudanzare – Le projet réinterprète à travers une écriture contemporaine les personnages principales de l’œuvre de Molière « Les femmes savantes ».

 

Programme sous réserve de modifications