Tour du monde en catamaran de sport

Le navigateur Yvan Bourgnon a remonté la Mer Rouge
et s’approche du Canal de Suez

newsletter yvan bourgnon

Le navigateur Yvan Bourgnon est arrivé à Djibouti!
1
ère étape pour achever son Tour du Monde à la voile
en solitaire, sur son catamaran de sport
Mercredi 15 avril 2015, 14h45 – Djibouti, Corne est de l’Afrique
news-7

carte_parcours_2_yvan_bourgnon_pour-le-web1-e1429169517536


En partenariat avec
Ouistreham Riva-Bella, ville d’arrivée

Yvan Bourgnon s’est élancé du Sri Lanka pour finir son Tour du monde en catamaran de sport, interrompu en août dernier après s’être échoué sur les côtes sri lankaises. Ce surdoué de la voile aura alors pour objectif de rallier le port de Ouistreham Riva-Bella, point d’arrivée de l’ultime étape d’un challenge incommensurable. Du Golfe d’Aden où sévissent les pirates aux côtes bretonnes, en passant par le Canal de Suez, la dernière ligne droite de cet infatigable voyageur s’annonce une nouvelle fois exceptionnelle.

bateau-synthese

Le 3 mars 2015 – En automne 2013, Yvan Bourgnon, marin rompu à la course au large et à la pratique du catamaran de sport, décide de nous offrir une nouvelle leçon de courage avec un défi à la mesure de son expérience : le 1er tour du Monde en voilier non habitable. Un retour aux fondamentaux de la navigation avec un parcours de 50 000 kilomètres, sur un catamaran de sport de 6 mètres de long, sans assistance et sans GPS, à la seule force de son instinct et avec l’abnégation pour seul moteur : « Fort de ma longue expérience du large avec les plus grands multicoques et de la régate en catamaran de sport depuis des années, j’ai souhaité conjuguer les deux dans un défi unique. C’est en franchissant le Cap Horn, en catamaran de sport en janvier 2012, par 100km/h de vent que j’ai compris que cette folie pouvait être possible… ».

Parti des Sables d’Olonne en octobre 2013, il aborde les côtes de la Martinique peu avant Noël, après 3 semaines d’une lutte acharnée sur les flots de l’Atlantique où il est victime de deux chavirages. Yvan met ensuite le cap sur le Pacifique, via le canal de Panama, en février 2014, et arrive à Tahiti en avril pour soigner son avant-bras dont les muscles ont été arrachés. S’en suit alors un long périple qui le porte des Samoa aux îles Fidji, en passant par les Vanuatu et Bali en juillet, avant le terrible incident du 1er août 2014 : Parvenu à proximité du port de Galle au Sri Lanka, après avoir effectué 3/4 de son Tour du Monde, Yvan s’autorise une petite sieste avant d’arriver sur les côtes sri-lankaises. Malheureusement, son bateau se retrouve au milieu de vagues de surf et Yvan est subitement éjecté de son embarcation. Il réussit à remonter avec difficulté sur son catamaran juste avant que celui-ci ne s’échoue sur les rochers. Au terme d’une recherche de partenaires et d’une campagne de crowdfunding chez Fosburit dont le succès dépassa ses attentes (328 contributeurs), le navigateur reconstruit son bateau chez Shoreteam et V1D2 à Caen.

Avec ce départ annoncé avant fin mars, Yvan Bourgnon est aujourd’hui en passe de réussir son pari fou : Réaliser le premier tour du monde de l’histoire en catamaran de sport ! Il lui faudra pour cela franchir les derniers obstacles pour une arrivée prévue courant juin.

Le parcours jusqu’à l’arrivée

Yvan partira du Sri-Lanka entre le 20 et le 25 mars. Il rejoindra Djibouti début avril : « La remontée du Golfe d’Aden sera délicate, il s’agit là en effet d’une zone sensible, notamment à la piraterie ». Yvan remontera ensuite la Mer Rouge pour rallier le Canal de Suez. Après une escale en Sicile et à Lisbonne, il prévoit une arrivée à Ouistreham Riva-Bella courant juin. Romain Bail, Maire de Ouistreham Riva-Bella et Vice-Président de la communauté d’agglomération caennaise en charge du Littoral et du Tourisme, s’en réjouit : « Le défi d’Yvan Bourgnon porte les valeurs de l’effort et du dépassement de soi, valeurs sur lesquelles la ville s’appuie pour construire son nouvel avenir qu’elle veut maritime et ouvert sur le monde ».

Écouter la chronique Normandie Sport du mercredi 5 mars 2015 sur France bleu, par le journaliste Jean-Pierre Blimo

Pour suivre le Défi Yvan Bourgnon :