Soutien à Jean-Christophe Cadiou

jean-christophe-cadiouNé en 1993, Jean-Christophe Cadiou débute la boxe thaï à l’âge de 11 ans, dans les pas de son père, lui-même entraîneur et président d’un club en région parisienne avant de fonder un club Ouistrehamais (Sport de Contact Ouistreham) lors de leur installation dans la ville.

Aujourd’hui, Jean-Christophe Cadiou est élève en 3e année à l’école d’ingénieurs des Mines de Nantes et également double champion de France PRO de boxe thaï (appelé Muay thaï en Thaïlande) dans la catégorie des moins de 67 kg. Il s’entraîne partout où le vent le porte : à Ouistreham Riva-Bella, dans le club de son père, à Nantes où il étudie, et aussi en Thaïlande, par quatre fois.

Il y fait son premier séjour à l’âge de 18 ans durant lequel il s’entraîne dans un camp de boxe thaï local. En 2016, il effectue son stage de 2e année pour l’école des Mines, là-bas, en Thaïlande, de janvier à fin mai, puis y retourne pendant les vacances d’été. Ces clubs de boxe thaï, appelés camp là-bas, sont menés la plupart du temps par des anciens champions de boxe thaï et ont chacun leurs particularités techniques à transmettre. Jean-Christophe Cadiou a ainsi pu enrichir sa pratique de la boxe thaï à la source, en suivant un planning d’entrainement rigoureux, démarrant le matin à 6 heures par un petit footing, à raison de deux entraînements par jour.

En 2015, Jean-Christophe Cadiou est Champion de France professionnel de la Fédération de boxe thaï et en juin 2016, il gagne, par K.O. au premier round, le titre de Champion de France PRO WBC professionnel. Ses excellents résultats lui permettent de briguer, pour l’année à venir, un titre de Champion d’Europe. Prochain rendez-vous : un combat de gala à Angers le 29 octobre, pour se préparer, tout en s’investissant dans sa dernière année à l’école des Mines.

La Boxe Thaï n’étant pas un sport encore très connu du grand public, Jean-Christophe Cadiou est à la recherche de sponsors lui permettant de couvrir ses besoins en équipements, installations et déplacements. C’est dans ce contexte que la Ville de Ouistreham Riva-Bella souhaite le soutenir, par une convention lui versant la somme de 500 € pour participer à ses frais d’équipement.

Extrait du magazine l’Avenir n°8 – octobre 2016

convention-jean-christophe-cadiou

Signature de la convention entre la Ville et Jean-Christophe Cadiou le 14 octobre 2016