Mise en service d’un Distributeur Interne de Billets (DIB) au sein de l’agence postale communale du bourg à Ouistreham Riva-Bella – Jeudi 18 mai 2017

En présence de Romain Bail, Maire de Ouistreham Riva-Bella, Nathalie Lebrun, Directrice de l’agence Crédit Agricole de Ouistreham Riva-Bella, Patrick Cuozzo, Responsable du service Flux et Moyens de Paiement du Crédit Agricole Normandie et Laëtitia Maindrelle, Présidente de l’UCIA Terre et Mer.

Par décision du Conseil Municipal en date du 29 août 2016, la Ville de Ouistreham Riva-Bella a signé une convention relative à l’organisation d’une agence postale communale avec le groupe La Poste, celui-ci ayant, dans le cadre de son programme de désengagement du territoire, procédé à la fermeture de son agence du Bourg.

La plupart des missions auparavant réalisées par la Poste ont été reprises moyennant une contribution financière de la ville, sauf en ce qui concerne le maintien du Distributeur Automatique de Billets (DAB) qui permettait des retraits 24h/24.

Après plusieurs semaines de recherches auprès de différents établissements bancaires, le Crédit Agricole a donné son accord pour l’implantation d’un tel équipement.

Toutefois, compte tenu des contraintes de sécurité importantes , l’établissement bancaire a proposé la mise en place d’un Distributeur Interne de Billets (DIB) aux conditions suivantes :

  • l’automate est accessible durant les périodes d’ouverture de l’agence postale, à savoir :
    • le lundi : de 14h à 18h ;
    • les Mardi, mercredi, jeudi : de 9h à 12h et de 14h à 18h ;
    • le Samedi : de 9h à 12h.
  • un salarié des services de la Mairie doit être en capacité de s’occuper du chargement, du déchargement et de la sécurisation des fonds de l’automate, chaque jour, en dehors des horaires d’ouverture de l’agence postale communale ;
  • les coûts à supporter concernent l’acquisition de l’automate (14 500 euros à partager entre la Ville et le Crédit Agricole) et le convoyage des fonds.

L’UCIA Terre et Mer, soucieuse de faciliter le commerce local en offrant aux habitants la possibilité de disposer de liquidités dans le Bourg, s’est également impliquée dans cette opération en ouvrant notamment, au nom de l’association, un compte bancaire auprès du Crédit Agricole sans lequel cette implantation n’aurait pu avoir lieu.