Expression libre – Minorité

Le mandat de l’équipe actuelle s’achève et je souhaite évoquer le bilan de 30 ans d’action à Ouistreham. En effet pour justifier le projet, maintenant mort-né, du musée franco-britannique, Romain Bail se permet de déclarer : « Depuis 30 ans, il n’y a pas eu de projet majeur à Ouistreham. » Certains trouveront la liste un peu longue, et je m’en excuse, mais il faut citer :

    • la création d’une gare maritime et d’une liaison Transmanche dont la Brittany ferries assure le succès. Cette création a entraîné l’aménagement du réseau routier depuis la 4 voies et particulièrement de la place du Général de Gaulle,
    • la création de la voie de contournement ouest qui a libéré le port et le bourg d’une circulation devenue impossible,
    • la transformation du Casino et son équipement en machines à sous qui assurent à la ville de substantielles ressources,
    • la création d’un centre de thalassothérapie,
    • l’aménagement de la zone d’activité du Maresquier et de la zone commerciale de la route de Caen,
    • la création de la ZAC de la Reine Mathilde et de nombreux lotissements qui ont fait passer la population de 6000 à plus de 9000 habitants,
    • l’aménagement du bourg et la rénovation de la grange aux Dîmes,
    • l’aménagement de la rue de la mer,
    • la création d’équipements sportifs : les tennis couverts, le gymnase G. Legoupil et la salle de gymnastique, les vestiaires du Petit Bonheur,
    • la création et la rénovation d’équipements scolaires : école maternelle, groupe Briand, cantine scolaire et adaptation du collège aux nouveaux besoins,
    • l’aménagement du front de mer : esplanade Lofi, boulevard Briand, espaces dunaires, piste cyclable et création du site commémorant le débarquement des Français du commando Kieffer, lieu devenu incontournable des cérémonies du 6 juin,
    • la création du camping des prairies de la mer.

Faut-il encore citer :

  • le centre socioculturel,
  • l’extension de la Mairie,
  • la crèche,
  • le marché aux poissons,
  • la station d’épuration,
  • le cinéma Le Cabieu.

Cette longue énumération, et j’en oublie sans doute, est le plus cinglant démenti d’une affirmation qui voudrait faire croire que rien n’a été fait avant Monsieur Bail. Moi, je peux être fier de mon bilan.

André Ledran, Maire honoraire de Ouistreham.
Joseph Guézet,
Martial Dan, conseillers municipaux.

 

Octobre 2019