Expression libre – Majorité

Quelle mouche a donc piqué le Conseil d’État pour vouloir déposséder notre ville de son nom historique de Ouistreham Riva-Bella ? Car enfin nous savons tous – et les ouvrages sur le sujet en font foi que depuis le XIXe siècle, notre ville se nomme Ouistreham Riva-Bella. C’est à la suite de la construction d’une première villa construite sur le bord de mer rue Pasteur et qui existe toujours, se nommant Belle-Rive – que fut baptisée l’ensemble de la bourgade d’alors du nom particulièrement élégant et parfaitement évocateur de Ouistreham Riva-Bella.

Et rien ne changea durant des décennies : les documents officiels, tels que les actes de propriété, les certificats de mariage, le camions des pompiers ou les drapeaux des Anciens Combattants, sans parler des associations sportives créées à cette époque : le football, avec l’Association Jeunesse Sportive de Ouistreham Riva-Bella (AJSORB), le Tennis Club de Riva-Bella (TCRB), etc. attestent de l’existence officiellement référencée « Ouistreham Riva-Bella » et non de « Ouistreham » seul.

Sans doute la Municipalité précédente, pour des raisons de simplification dirons-nous « bureaucratiques » a tenté de gommer Riva-Bella du nom historique de notre Belle Ville. C’est pour les raisons historiques que nous venons d’évoquer, comme le Conseil d’État le prévoit dans ses textes, que Romain Bail et sa majorité, ont décidé dès leur élection de relégitimer le nom de Ouistreham Riva-Bella, redonnant à notre ville son identité d’antan. L’immense majorité des Ouistrehamais s’associe vivement à cette requête et il est dommageable qu’une institution derrière ses bureaux parisiens décide du contraire en reniant notre passé. Pour ses habitants, la ville restera dans leur coeur, en dépit de toute autre volonté, OUISTREHAM RIVA-BELLA.

Octobre 2019