Réaménagement de l’avant-port

Alors que les travaux d’aménagement du dispositif d’aide au franchissement des écluses du port de Caen-Ouistreham devraient se terminer à l’automne, Ports de Normandie continue de moderniser le port. En effet, le chantier d’extension du terre-plein situé au nord-est des écluses, côté pointe du siège, devrait débuter dans la foulée.

Cette extension, dont les travaux devraient durer 4 à 5 mois, permettra ensuite de créer 30 à 40 places supplémentaires d’attente pour les plaisanciers de passage, deux cales de mise à l’eau – une cale ouverte à tous côté avant-port et une cale dédiée à l’école de voile, côté pointe du siège -, des pontons pêche et des pontons réservés aux énergies marines renouvelables ainsi qu’un parking pour la cale publique. A terme, cette extension accueillera également la base de maintenance du champ éolien de Courseulles.

Ce sont en tout 3 ha qui seront gagnés sur la mer. En compensation, Ports de Normandie va créer, au Sud du port de plaisance, une vasière de 4,5 ha afin d’offrir un milieu favorable au développement d’une biodiversité composée d’espèces locales.

Les apports de remblais – 85 000 m3 – pour créer cette extension vont entrainer un trafic soutenu de camions sur cette zone, mais la période hivernale est celle qui s’avère la plus propice du fait d’une fréquentation moindre. Le coût global est de 6 M€, entièrement financés par la Région Normandie, le Département du Calvados et l’agglomération de Caen la Mer, tous trois membres de Ports de Normandie.

Page mise à jour le 20 septembre 2019