Annonce des lauréats du concours d’architecture, pour le Centre d’interprétation franco-britannique de Ouistreham Riva-Bella – Mardi 4 avril 2017

Le 18 janvier 2017, après avoir obtenu l’approbation du Conseil Municipal, la commune de Ouistreham Riva-Bella a lancé le concours de Maîtrise d’œuvre pour la construction du Centre d’interprétation des relations franco-britanniques sur la plage de Sword Beach, à Ouistreham Riva-Bella.

Les noms des trois candidats ont été annoncés le mardi 4 avril à l’occasion d’une conférence de presse, avec présentation de leurs références. Il s’agit de :

  • Philéas, Architecte (Casson Mann, scénographe). Références de travaux architecturaux ou scénographiques en cours ou réalisés : Mémorial Francobritannique de Thiepval, Musée de la Citadelle de Verdun, Historial de la Vendée, Cité des civilisations du vin, Imperial War Museum (rénovation d’une section de l’exposition permanente), Churchill War Room.
  • Duncan Lewis, Architecte (Ducks, scénographe). Références de travaux architecturaux ou scénographiques en cours ou réalisés : Lascaux 4 – Centre international d’art pariétal, Cité scolaire Jean Moulin, Maison de l’agglomération de Lorient, Pôle d’astronomie du PACS de Vaulx-en-Velin, Piste des Géants de Toulouse, Musée du Louvre d’Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis.
  • John Lampros, Architecte (Ducks, scénographe).  Références de travaux architecturaux ou scénographiques en cours ou réalisés : Centre d’interprétation du Mémorial Canadien de Vimy, Centre d’interprétation du Mémorial Australien de Villers-Bretonneux – Sir John Monash Centre, Centre d’accueil du cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer – Omaha Beach, Pôle d’astronomie du PACS de Vaulx-en-Velin, Piste des Géants de Toulouse, Musée du Louvre d’Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis.

Pour les trois références que sont le Pôle d’astronomie du PACS de Vaulx-en-Velin, la Piste des Géants de Toulouse et le Musée du Louvre d’Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis, les architectes ont fait appel au même scénographe (Ducks).

Les trois candidats retenus vont maintenant entrer dans la deuxième phase du concours qui est complètement anonyme et qui consiste à travailler pendant plusieurs mois à l’élaboration d’un bâtiment, d’une scénographie et d’une intégration paysagère, tout en prenant en compte le terrain, sa localisation et les contraintes émises par la Ville.

Pour Romain BAIL, Maire de Ouistreham Riva-Bella et Vice-Président de Caen la mer Littoral et Tourisme « La dimension européenne, mémorielle et l’intégration paysagère sont essentielles à la réalisation du centre d’interprétation franco-britannique ».

Le jury se réunira à nouveau le 13 juillet pour désigner le gagnant du concours. C’est à partir de ce moment que la Ville disposera du visuel représentant précisément le futur Centre d’interprétation ainsi que la scénographie associée. C’est à ce moment-là également que seront connus le coût exact de la structure et sa disposition sur le terrain.